Become a Lord or a Lady Now
  • Choisir sa Devise:
  • Login
  • (0) Article(s) £0.00

Fleurs Irlandaises : 16 fleurs magnifiques et sauvages.

Écrit par: Doug
Publié: 7th January 2021

Quelle est la première plante qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez aux fleurs irlandaises ?

Pour la plupart d’entre nous, lorsque l’on réfléchit à ce qui pousse sur l’île d’Émeraude, je pense qu’il est juste de dire que ce sont les champs verdoyants, le traditionnel trèfle irlandais, le shamrock ou alors le trèfle à 4 feuilles qui nous vient de suite à l’esprit. Pourtant, la féérie de couleurs, l’arc-en-ciel des fleurs sauvages indigènes n’est pas à négliger.

 

Malgré le climat, parfois froid du pays, on peut trouver une grande variété de jolies fleurs qui poussent naturellement et nous espérons que vous apprécierez notre sélection des plus courantes dont certaines se trouvent dans la réserve naturelle près d’Ardmore.

 

Et si vous participiez ? Contactez-nous si, lors de vos voyages, vous avez repéré une plante que nous pourrons ainsi inclure dans notre guide !

 

Les fleurs natives d’Irlande

L’histoire du  Shamrock

Irish Flowers

le trèfle  sauvage ‘Shamrock’

Bien qu’on ne puisse pas vraiment parlé d’une fleur, le shomrock est un petit trèfle qui est devenu la fleur nationale d’Irlande. Cela provient du fait qu’au temps des anciens druides irlandais, c’était un symbole important car, par ses 3 feuilles en forme de coeur, la plante représentait  naturellement la triade.

Les Celtes croyaient que tout ce qui était important dans le monde venait par trois, tels que les 3 espaces que sont la terre, le ciel et la mer, les 3 âges de l’Hommme et les 3 phases de la lune ; il faut donc normal que la plante à 3 feuilles prenne toute cette importance.

On pense que Saint Patrick ayant connaissance de l’importance de cette petite plante pour les Druides décida d’utiliser le shamrock pour illustrer l’enseignement de la Sainte Trinité. C’était une façon efficace de répandre la parole du christianisme dans tout le pays avec un symbole qui parlait à son peuple.

Beaucoup considérait le trèfle irlandais porteur de pouvoirs mystiques ayant, entre autre,  l’aptitude de prévoir le temps : ses feuilles se tournent vers le ciel lorsque l’orage se prépare.

 

Dans la tradition celtique, le trèfle a toujours été un charme contre le mal, d’où découle la croyance moderne du trèfle à quatre feuilles en tant que porte-bonheur.

 

Le Shamrock de nos jours

Irish Flowers

Un pot de Shamrock en plante d’intérieur

 

Aucun consensus n’a encore abouti sur l’espèce botanique précise du “vrai” shamrock représenté dans les légendes et coutume et utilisé comme symbole irlandais. Deux études scientifiques distinctes ont été menée en Irlande, une en 1893 et l’autre en 1988 pour tenter de résoudre cette question.

Les 2 études comprenaient une enquête auprès des autochtones de toute l’Irlande : Il leur a été demandé d’envoyer des plans de shamrock qui ont été plantés pour attendre leur floraison afin de permettre d’identifier leur espèce botanique. Le résultat des deux enquêtes était très similaire montrant que le trèfle avait très peu évolué en 100 ans.

Les résultats ont également montré qu’il n’y a pas une “vraie” espèce de shamrock, mais que le  Trifolium dubium (petit trèfle jaune) est le shamrock pour la moitié de la population irlandaise et le Trifolium repens (trèfle blanc) pour un autre tiers, quand au reste de la population,  cela varie entre le Trifolium pratense (trèfle violet), la Medicago lupulina (luzerne lupuline), l’ Oxalis acetosella (oseille des bois), et autres diverses espèces.

The results show that there is no one “true” species of shamrock, but that Trifolium dubium (lesser clover) is considered to be it by half of Irish people, and Trifolium repens (white clover) by another third, with the rest split between Trifolium pratense (red clover), Medicago lupulina (black medick), Oxalis acetosella (wood sorrel), and various other species.

 

Mais quelque soit votre vrai shamrock, ils poussent tous en abondance en Irlande. La probabilité de repérer votre propre porte-bonheur toute l’année est donc très élevée !

Sans parler du fait qu’il est très facile de cultiver le vôtre, de nombreux Shamrocks hybrides étant cultivés pour être vendus en plantes d’intérieur au début du printemps, juste à temps pour fêter la Saint Patrick chaque année.

 

Les fleurs natives d’Irlande

L’Andromède

Irish Flowers

Bog Rosemary – Andromède

Cette jolie plante également connue sous le nom de ‘Andromeda polifolia’ ou  ‘lus na móinte’, appartient à la famille des Éricacees.

Ne  vous laisser pas tromper par son nom qui en anglais peut se confondre avec le romarin (rosemary), cette plate est très toxique et ne doit être consommée.

Cet arbuste aime les zones humides et se développe dans les tourbières, principalement dans les Midlands d’Irlande (une région du centre de l’Irlande).

Ce n’est pas un très grand arbuste, il dépasse rarement les 40 cm de haut et se trouve souvent caché par les mousses environnantes. Mais si vous le repérez, c’est probablement pendant les mois de mai ou juin alors que ses fleurs sépanouissent d’un rose vif et intense avant de devenir de plus en plus pâle au fur et à mesure que les mois d’été avancent.

 

Lys de Pâques

Irish flowers

Lys de Pâques

 

Cette fleur doit son nom commun suite à une tradition : on la porte en souvenir de ceux qui ont perdu la vie pour leur pays et aussi pour la résurection du Christ à Pâques. Le lys de Pâques est un hommage bien choisi pour les nationalistes irlandais car il fleurit au printemps. En effet, cette période coïncide avec l’anniversaire du soulèvement de Pâques en 1916, lorsque l’Irlande fut déclarée République Indépendante.

Son nom latin est ‘Lilium longiflorum’, les jardiniers l’appelle aussi Lys à longue fleur. C’est un bulbe vivace avec des grandes fleurs blanches en forme de trompette agréablement parfumées. Ces superbes fleurs peuvent être bouturées et peuvent atteindre 1 mètre de haut. Elles propèrent en Irlande car elles aprécient les sols humides et le climat frais.

 

Jasione des Montagnes

Irish Flowers

Jasione des montagnes – Sheep’s-Bit

 

La jasione des Montagnes (Sheep’s-Bit en anglais qui veut dire morsure de mouton)  ou pour donner son nom scientifique Jasione montana,  
est une jolie plante fleurie que l’on trouve communément dans les landes, sur les falaises et dans les zones de prairies sèches en Irlande. Elle pousse en abondance de mai à septembre, généralement près de la mer et forme un tapis couvrant une vaste zone durant ces périodes. 
Vous pouvez reconnaîte la jasione des montagnes par ses fleurs vaporeuses de couleur bleue portées par de petites tiges courtes ornementées de feuilles velues aux bords ondulés. Il est intéressant de savoir que cette plante est particulièrement visible sous la lumière ultraviolette (UV) ce qui la rend particulièrement attrayante pour les insectes pollinisateurs qui peuvent voir un spectre de lumière différent de nous.

 

Scille de printemps

Irish Flowers

Scille de printemps – spring Squill

La Scille de printemps se trouve principalement dans les zones côtières, car elle prospère dans les régions où le vent transporte les embruns salés. Pendant sa période de floraison relativement courte entre avril et mai, vous pouvez reconnaître cette plante à ses fleurs bleu-violettes.

La Scille de printemps qui a pour nom latin, Scilla verna, est l’emblème du comté de Down, après avoir été élue par la population en 2007. Cette petite plante vivace pousse à partir d’un bulbe et atteint généralement une hauteur d’environ 5-15 cm. Entre 2 et 7 feuilles longues et étroites poussent à la base de la plante,  les fleurs inodores sont en grappes denses au sommet de la tige, on peut remarquer des graines noires qui  y dépassent.

 

Coucou ou Primevère officinale

Irish Flowers

Coucou – Cowslips

Souvent considérés comme l’une des plus belles fleurs sauvages irlandaises indigènes, pourtant, auparavant, la primevère officinale était visiblement absente du paysage du pays.

 

En raison de l’agriculture intensive et de la sur cueillette, le coucou a reçu une protection spéciale en Irlande du Nord en vertu du Wildlife Order de 1985, et heureusement,  la plante fait son retour. De nos jours, vous pourrez le repérer le long des routes irlandaises et dans les pâturages herbeux.

 

Les caractéristiques significatives du coucou, également connu sous le nom de Primula veris  ou bainne bó bleachtáin, comprennent la grappe de petites fleurs jaunes tombantes dépassant d’une robuste tige comme le montre la photo ci-dessus.

 

Les coucous sont vivaces et fleurissent généralement au printemps, c’est donc le meilleur moment pour apprécier ces beautés entre avril et mai.

 

 

Trèfle des Prés

Irish Flowers

Trèfle des prés – Red Clover

Vous reconnaîtrez peut-être le Trifolium pratense ou seamair dhearg, ou comme on l’appelle plus communément, le Red Clover (trèfle violet), car il figure sur notre liste de fleurs irlandaises comme l’une des variétés de trèfle les plus courantes en Irlande. Il appartient à la famille des plantes des Fabaceae . Il se trouve généralement dans les prairies, le long des routes et sur les terres cultivées, car il prospère dans les sols humides mais bien drainés.

 

Le trèfle des prés est reconnaissable à ses têtes denses couvertes de petites fleurs de couleur violet rosé, qui sont normalement présentes de mai à octobre. En plus d’être une fleur sauvage naturelle, le trèfle violet est également une plante légumineuse importante dans l’agriculture et est largement cultivé pour la production d’ensilage.

Ajonc

Irish flowers

Ajonc – Gorse

Nous sommes sûrs que vous aurez repéré cet arbuste indigène dans le paysage irlandais, que vous pouvez appeler par le terme scientifique d’Ulex europaeus ou la version irlandaise Aiteann gallda. L’ajonc pousse principalement dans les haies et borde les routes de campagne.

 

Tout au long de l’année, on peut repérer les pétales jaunes, mais ils éclosent généralement en abondance entre février et mai. Ces fleurs irlandaises font  généralement entre 15 et 20 mm et sont connues pour avoir un merveilleux arôme de noix de coco. Les tiges sont épineuses ainsi que les feuilles, résultat d’une évolution après des années de résistance aux hivers rigoureux en haute altitude où il pousse.

Euphraise Irlandaise

Irish Flowers

Euphraise – Irish Eyebright

L’euphraise est une jolie petite plante qui est en fait semi-parasitaire. Elle fleurit sur les dunes de sable en bord de mer, les prairies et sur les sols rocailleux. On pense qu’il existe environ 11 espèces différentes qui poussent dans le pays, mais elles sont difficilement distinctives car s’hybrident librement, il est donc difficile de dire où se termine une espèce et où commence une autre.

 

Le nom latin de l’euphraise est Euphrasia salisburgensis, toutes les espèces ont  de jolies fleurs à corolle blanche avec  des stries violettes et une tache jaune sur le lobe du bas. L’euphraise irlandaise est la seule euphraise facile à reconnaître des autres, car ses feuilles vertes plus étroites sont souvent teintées d’une couleur bronzée unique, et il n’y a pas de poils sur la partie supérieure du fruit.

 

Violette précoce

Irish Flowers

Violette précoce – Early Dog-violet

La violette précoce est une jolie plante, semblable à la violette commune et peut également être confondue avec la violette odorante. La seule vraie distinction est que les fleurs violettes de la violette précoce sont plus foncées en leur centre et n’ont pas d’encoche.

 

La violette précoce est une plante vivace indigène, que l’on peut trouver disséminée dans toute l’Irlande, à l’exception de West Munster. Les plantes peuvent atteindre environ 15 cm de haut et chaque fleur a sa tige. Une autre caractéristique attrayante est les feuilles en forme de cœur, qui sont aussi larges que longues. La violette précoce (Early Dog-violet) fleurit tôt dans l’année, de mars à juin et prospère dans des zones telles que les bois, les aires ombragées, les taillis et les haies.

Primevère

Irish Flowers

Primevère – Primrose

La primevère est une plante native de l’île d’Émeraude et a même son propre nom irlandais, sabhaircín‘ (prononcez sœur-kin). Sa jolie fleur  et sa plante sont en fait comestibles et auraient le goût de la laitue !

 

Ces belles fleurs jaunes irlandaises apparaissent sur les berges ombragées, les bois humides et le long des routes entre les mois de mars et de mai.

 

Et saviez-vous que la primevère était considérée comme sacrée par les ancêtres celtes ? Il existe également une histoire ancienne sur l’utilisation de primevères par ceux qui, en Irlande, préparaient leurs propres remèdes et concoctions. Certains des maux qu’ils auraient pu traiter comprennent les maux de tête et les maux de dents, la jaunisse et les brûlures.

 

Tussilage

Irish Flowers

Tussilage – Coltsfoot

Le tussilage, ou pour lui donner son nom scientifique, Tussilago farfara, est une fleur de la famille des marguerites et il a longtemps été cultivé pour ses propriétés médicinales, à la fois en Irlande et dans le monde. Cela inclut son utilisation comme médicament contre la toux et son infusion dans une tisane pour traiter une variété d’autres maux. Bien que récemment, cela soit devenu un peu controversé, car des inquiétudes concernant son effet sur le foie sont apparues.

 

De nombreux yeux non avertis vous diront que les fleurs de tussilage ressemblent à des pissenlits, avec leurs fleurons jaunes et leurs longues feuilles similaires. Il pousse bien sur des sols perturbés et est souvent considéré comme une mauvaise herbe envahissante dans les jardins et les terres agricoles, il peut survivre dans tous les types de sol, sauf les plus acides. La floraison a normalement lieu entre mars et avril, mais des températures plus froides peuvent la retarder plus au nord.

 

Aster Maritime

Irish Flowers

Aster martitime – Sea Aster

L’aster maritime a fait son entrée sur notre liste de fleurs irlandaises indigènes en raison de la façon dont il s’épanouit autour de la côte irlandaise, ainsi que dans les marais salants, près des estuaires et parfois près des salines intérieures. C’est une plante si remarquablement durable qu’elle n’a pratiquement pas besoin de sol pour survivre et peut même pousser partiellement immergée dans l’eau de mer ou s’accrocher aux fissures d’une falaise.

 

L’aster maritime est également connu sous le nom de Tripolium pannonicum en latin ou luibh bhléine en irlandais. Cette espèce peut être facilement confondue avec le limonium avant la floraison, mais ensuite les belles fleurs mauves et jaunes souvent échevelées émergent et il devient plus évident de savoir qui est quoi. Cette floraison a généralement lieu entre juin et septembre et les plantes peuvent atteindre une hauteur impressionnante de 1 m.

 

Ces jolies fleurs sont une précieuse source de nectar pour les papillons comme le vulcain !

Potentille des marais

Irish Flowers

Potentille des Marais – Marsh cinquefoil

Le nom correct de cet arbuste vivant au bord de l’eau est Comarum palustre, mais il est également connu sous le nom de comaret des marais ou  argentine rouge. Il est facile de reconnaître les fleurs rouge marron en forme d’étoile distinctives qui apparaissent entre les mois de mai et juin, comme le montre la photo ci-dessus. C’est une plante très rustique pour survivre au froid, c’est pourquoi elle se porte bien en Irlande !

 

Ce n’est pas seulement un bel exemple d’une des fleurs irlandaises sauvages et indigènes, mais il convient de le mentionner car c’est une autre excellente source de nectar pour les abeilles et les papillons. Vous êtes le plus susceptible d’apercevoir la potentille des marais dans les zones des marais d’Irlande, des tourbières et le long des rives de nombreux lacs irlandais.

Bouton d’Or

Irish Flowers

Bouton d’or – Buttercups

Une enfance irlandaise ne peut être si vous n’aviez pas une renoncule sous le menton pour savoir si vous aimiez ou non manger du beurre !

 

 

Il existe trois sortes de renoncules qui sont toutes originaires d’Irlande et qui prospèrent dans toute l’Irlande. Les trois ont 5 pétales jaune vif, mais il y a quelques différences subtiles si vous regardez de plus près, bien que cela puisse être délicat car ils poussent souvent à proximité les uns des autres.

 

Si vous êtes intéressé, vous pouvez en savoir plus sur la façon de différencier une renoncule rampante d’une renoncule âcre et une renoncule bulbeuse (en anglais) HERE.

Une fois que vous aurez commencé à les chercher, vous verrez bientôt des renoncules partout en Irlande. Ces plantes ont un système racinaire fantastique grâce auquel elles envoient des rhizomes se faufiler sous l’herbe dans les prés et les pelouses ou dans les haies au bord de la route. Cela signifie qu’elles peuvent prospérer partout, des pelouses non coupées aux murs des zones urbaines, ce qui en fait l’une des fleurs irlandaises les plus accommodantes.

Sauge à feuille de verveine

Irish flowers

Sauge à feuille de verveine – Wild Clary

Cette jolie plante à fleurs violettes est également connue sous le nom de Salvia verbenaca en latin ou tormán en irlandais. La sauge à feuille de verveine est une sous-espèce indigène rare qui fleurit principalement dans les prairies sèches autour des comtés de Cork et de Wexford. C’est une plante vivace qui peut atteindre une hauteur impressionnante d’environ 80 cm.

La couleur bleu-violet profond  des fleurs, ses feuilles plissées en font une très jolie plante. Elle fleurit généralement de mai à août et bien qu’elle soit assez rare, elle est  vraiment magnifique  et vaut bien d’être recherchée.

Composition funéraire irlandaise

Irish Flowers

Composition funéraire – Irish Funeral Flower Arrangement

 

Un adieu mémorable en l’honneur des êtres chers décédés est traditionnel en Irlande. Pour les funérailles,  l’un des hommages importants est la composition florale.

 

Bien que de nos jours, nous associions les fleurs aux funérailles à une représentation visuelle du chagrin, de l’amour et du respect, la tradition consistant à placer des fleurs autour du corps est en fait apparue à l’origine comme un moyen de déguiser l’odeur de décomposition du corps.

 

Heureusement, les pratiques modernes ont de meilleurs moyens de gérer cela, mais la tradition de la présence des fleurs est restée !

 

Une couronne traditionnelle en orange, vert et blanc est souvent présente pour les funérailles en Irlande. On peut y trouver entre autre des germini, des roses et du chrysanthème.

 

L’arrangement en forme de trèfle illustré ci-dessus a été composé de chrysanthèmes santini verts, de chrysanthèmes à fleurs doubles blanches et d’autres teintes en orange, bordés de feuilles d’aspidistra et complétés par une gerbe d’orchidées cymbidium vert émeraude.

 

Traditionnellement, les fleurs blanches telles que les roses ont été utilisées lors des funérailles, les lys étant souvent utilisés comme symbole de douceur, de paix et d’amour pour offrir du réconfort à la famille du défunt. Dans l’ensemble, la principale préoccupation est le soin et la présentation du défunt. Le rituel des funérailles en Irlande est extrêmement important, et cela inclut l’utilisation de belles fleurs irlandaises.

 

Vous pouvez en savoir plus sur le type d’arrangements populaires en Irlande (en anglais)

HERE.

Les Fleurs irlandaise et les Butineurs

Irish Flowers

Les fleurs irlandaises n’ont jamais été aussi importantes que dans notre société actuelle. Au fur et à mesure que le paysage se construit, nous perdons des espaces de nidification sécurisants pour les abeilles et une réduction des fleurs signifie moins de nourriture pour elles aussi. Avec plus d’un tiers des espèces d’abeilles d’Irlande actuellement en danger d’extinction, il n’y a jamais eu de meilleur moment pour découvrir ce que vous pouvez faire pour aider ces créatures vitales.

 

Le site (en anglais)  The All Ireland Pollinator Plan a été conçu pour nous donner toutes les idées sur la façon d’essayer de créer une Irlande où les pollinisateurs peuvent survivre et prospérer.

 

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire dans le confort de votre propre jardin ! En choisissant de faire pousser des fleurs riches en pollen, non seulement vous créerez un bel environnement coloré pour votre plaisir, mais vous fournirez également aux abeilles la nourriture dont elles ont tant besoin.

 

Voici certaines des fleurs irlandaises riches en pollen qu’il est recommandé de planter dans le cadre de ce plan :

 

  • Muscari
  • Giroflée
  • L’armoise
  • Berberis
  • Genêt
  • Romarin
  • Bourrache
  • Consoude
  • Allium
  • Digitale
  • Menthe à chat -Népétas
  • Calament
  • Campanule
  • Scabiosa
  • LÉpiaire de Byzance
  • Boule azurée
  • Sedum
  • Verveine
  • Lavande
  • Hélénie

 

En plus de faire le choix conscient de faire pousser certaines de ces belles fleurs irlandaises dans votre jardin, il existe un autre moyen simple de soutenir le sort du bourdon. Il suffit de moins couper votre gazon !

 

Si vous attendez jusqu’à la fin avril pour donner à votre pelouse sa première tonte de l’année, cela donnera aux pissenlits le temps de fleurir et fournira aux pollinisateurs la nourriture dont ils ont tant besoin au printemps.

 

Et avoir de l’herbe légèrement plus longue toute l’année encouragera la croissance de plus de trèfle, de lamiers, de brunelles communes et de lotier corniculé. Ce sont toutes des fleurs sauvages qui poussent naturellement en Irlande et sont de merveilleuses sources de nourriture pour les abeilles.

 

 

 


À propos de l’auteur

Écrit par: Doug


Commentaires sur cet article

Une remarque ? N’hésitez pas à laisser un commentaire