Become a Lord or a Lady Now
  • Choisir sa Devise:
  • Login
  • (0) Article(s) £0.00

10 Irlando-Américains célèbres

Écrit par: Celtic Title France
Publié: 10th August 2021

À notre époque, tout le monde sait qu’il existe de nombreux Irlando-Américains, des Américains qui ont fait la découverte de leur origine irlandaise. Au début du XIXe siècle, La Grande Famine a poussé les Irlandais à émigrer de l’autre côté de l’atlantique. Aujourd’hui, la communauté irlando-américaine est l’une des plus importantes des États-Unis !

De nos jours, plus de 30 millions d’Irlando-Américains vivent aux États-Unis, ce qui représente plus de 5 fois le nombre total de personnes vivant en Irlande !

Il vous suffit de jeter un coup d’œil aux énormes rassemblements qui ont lieu dans toute l’Amérique lors de la Saint-Patrick  pour vous rendre compte de la fierté d’être irlando-américain. Certains d’entre eux pourraient peut-être même appartenir à leur propre clan irlandais.

Mais saviez-vous que ces 10 célèbres Américains venaient en fait de l’île d’émeraude ? Nous aimerions savoir quel nom vous ont surpris !

Notre sélection de 10 célébrités Irlando-Américaines

Walt Disney

Irish Americans

Irlando-Américain: Walt Disney

Malgré son nom de famille français, il est vrai que l’un des plus grands créateurs de divertissement de tous les temps a des origines irlandaises. Le nom de famille Disney aurait pour origine une anglicisation du nom français d’Isigny, et la famille serait issue de Normands français venus en Irlande en 1691 et installés à Kilkenny.

Arundel Disney, l’arrière-grand-père de Walt, est né en 1801 à Kilkenny, avant de partir s’installer dans l’Ontario au Canada avec sa femme et sa famille. Walt était connu pour avoir toujours ressenti une affinité avec ses racines irlandaises, non seulement il a passé sa lune de miel en Irlande, mais il était également connu pour avoir porté une bague claddagh.

Barack Obama

Irish Americans

Irlando-Américain: Barack Obama

Barack Obama n’a peut-être découvert son ascendance celtique qu’en 2007, mais depuis, il l’a embrassée à bras ouverts. Il est même allé jusqu’à teindre la fontaine de la Maison Blanche d’un vert émeraude patriotique.

Obama est l’arrière-arrière-arrière-petit-fils de Falmouth Kearney, fils d’un cordonnier de Co. Offaly. En 1850, Kearney est devenu l’un des nombreux travailleurs immigrés de la ville de New York après avoir quitté la pauvreté en Irlande grâce à un bateau parti de Liverpool.

Cette découverte signifie que le 44e président des États-Unis est en fait 3,1 % irlandais !

 

Eileen Marie Collins

Irish Americans

Irlando-Américaine: Eileen Marie Collins

Eileen Marie Collins est entrée dans l’histoire une première fois en 1979 en devenant la toute première femme instructrice de vol de l’armée de l’air, puis une seconde fois en 1999 en devenant la première femme commandante d’une navette spatiale. Elle a reçu plusieurs médailles pour son travail. Mais saviez-vous que c’est aussi une personne admirable d’origine irlandaise ?

En 2016, elle a été introduite dans le Hall of Fame Irlando-Américain lorsqu’elle a prononcé un discours, annonçant fièrement son héritage. Ses ancêtres sont arrivés en Amérique au milieu des années 1800 en provenance du Co. Cork.

 

Gene Kelly

Irish Americans

Irlando-Américain: Gene Kelly

Comme si le fait d’être un metteur en scène, chorégraphe, danseur, chanteur, acrobate et un acteur de renommée mondiale ne suffisait pas, Gene Kelly avait un autre atout dont il était particulièrement fier, à savoir ses racines celtiques.

Le grand père paternel de Gene était l’un des nombreux Irlandais à avoir émigré de Derry à New York pendant la Grande Famine. Selon sa femme, Gene était très fier de son identité irlandaise et a même demandé un passeport irlandais. Lorsque ses papiers sont arrivés en gaélique, il a dit qu’il se sentait “comme un enfant”.

Bruce Springsteen

Irish Americans

Irlando-Américain: Bruce Springsteen

Bruce Springsteen est un autre Américain célèbre qui est connu pour avoir des liens familiaux avec l’Irlande. Un livre publié en 2009, intitulé “Land of Hope and Dreams : Springsteen in Ireland”, a confirmé ce que ses nombreux fans irlandais savaient déjà.

Bien qu’il soit né aux États-Unis, Bruce est en fait un descendant de la famille Gerrity de Co. Kildare. En fait, l’arrière-arrière-arrière-grand-père de Springsteen a survécu à la Grande Famine. Il s’est rendu en Amérique après avoir fui une Irlande appauvrie.

Il s’appelait Christy Gerrity et c’est sa fille Ann, qui l’a rejoint aux États-Unis à l’âge de 14 ans en 1853, qui est devenue plus tard la grand-mère de Marth O’Hagen, laquelle a épousé Antony Springsteen, les deux devenant plus tard les grands-parents paternels de Bruce.

Le lien entre Springsteen et l’Irlande s’est renforcé depuis sa première visite en 1985. Ses concerts, désormais presque annuels, sont systématiquement complet.

 

Michael Flatley

Irish Americans

Irlando-Américain: Michael Flatley

Michael Flatley est peut-être l’un des Irlando-Américains les plus productifs, après avoir atteint la célébrité et changé à jamais le monde de la danse irlandaise.

Il est né à Chicago, mais ses parents fiers de leurs origines l’ont encouragé à prendre des cours de danse irlandaise dès son plus jeune âge. Ils étaient arrivés aux États-Unis 11 ans avant la naissance de Michael, après avoir immigré d’Irlande. Son père était originaire du Co. Sligo et sa mère du Co. Carlow.

C’est à Flatley que l’on doit d’avoir donné à la danse irlandaise un nouvel attrait après que ses spectacles Riverdance et The Lord of the Dance soient devenus populaires du jour au lendemain et l’aient rendu millionnaire ! Il est probable qu’il ait hérité ses talents et sa passion de sa grand-mère championne de danse.

 

Kurt Cobain

Irish Americans

Irlando-Américain: Kurt Cobain

Cobain est un nom de famille irlandais originaire du comté de Tyrone, en Irlande du Nord. Bien que Kurt, le leader de Nirvana, n’ait découvert cette histoire qu’en feuilletant un annuaire téléphonique et en remarquant que le nom revenait souvent en Irlande !

Ce n’est qu’après sa mort que son ascendance a été recherchée, et il s’avère qu’il est la cinquième génération de Samuel et Letitia Cobane, qui ont émigré aux États-Unis depuis Co. Tyrone.

Bien qu’il n’ait jamais eu connaissance de cette information, Kurt Cobain a affirmé, dans une interview accordée à un magazine américain en juillet 1993, qu’il avait toujours senti qu’il venait d’Irlande, après avoir ressenti une proximité avec la petite île et s’être promené dans la ville de Cork dans un état second.

Henry Ford

Irish Americans

Irlando-Américian: Henry Ford

Henry Ford était connu pour être fier de ses racines irlandaises, et il a beaucoup investi en Irlande au cours de la première moitié du siècle dernier. Le constructeur du modèle T et l’homme à l’origine du développement de la technique de la ligne d’assemblage, permettant la production de masse, était issu d’une famille de Ballinascarthy dans l’ouest de Cork.

Le grand-père, l’arrière-grand-père et l’arrière-arrière-grand-père d’Henry Ford sont nés dans ce qui est maintenant officiellement connu sous le nom de “Ford Farm” à Ballinascarthy, sa maison ancestrale qui a été ouverte au public.

À la fin du XIXe siècle, le père d’Henry, William, a émigré à Détroit dans le Michigan. Mais la famille n’est pas partie pour longtemps, et Henry est revenu à Ballinascarthy plusieurs fois au cours de sa vie. Un mémorial à Henry Ford a été placé dans la ville sous la forme d’une statue de modèle T le 3 septembre 2000.

John et Jackie Kennedy

Irish Americans

Irlando-Américain: John Fitzgerald Kennedy

John Fitzgerald Kennedy a été le premier président irlandais catholique des États-Unis et était connu pour être extrêmement fier de son ascendance irlandaise.

Du côté paternel, il avait des liens avec les comtés de Cork et Wexford, et l’héritage de sa mère remonte aux comtés de Limerick et Cavan. Les deux côtés de sa famille s’étaient rendus aux États-Unis pour chercher fortune à une époque de pauvreté et de dépression en Irlande.

Si les racines celtiques de JFK sont connues de tous, les racines irlandaises de Jackie Kennedy Onassis le sont moins. Jackie est issue de huit générations maternelles du Co. Clare, dans l’ouest de l’Irlande.

Billy the Kid

Né sous le nom de William Henry McCarty, Billy the Kid s’est fait un nom dans “l’Ouest sauvage” du Nouveau-Mexique. Légende en quelque sorte, son caractère de voyou a été considéré comme l’un des premiers exemples de ce qui se passe lorsque le charme irlandais rencontre le petit Américain !

Sa mère était Catherine McCarthy, une Irlandaise du Co. Antrim qui a émigré en Amérique pendant la Grande Famine, où elle est restée jusqu’à sa mort. Certaines versions de l’histoire de l’enfant suggèrent que son père était également irlandais, mais la vérité est en fait inconnue. Catherine a passé la majeure partie de son enfance en tant que mère célibataire, mais on se souvient d’elle pour son charme irlandais chaleureux.


À propos de l’auteur

Écrit par: Celtic Title France


Commentaires sur cet article

Une remarque ? N’hésitez pas à laisser un commentaire